Conditions d’adoption Chats

UN ANIMAL N’EST NI UN OBJET, NI UNE LUBIE

L’ Adoption

Avant d’adopter un chat, MERCI de prendre le temps de lire ces quelques lignes :

En adoptant un chat, vous vous engagez sur un long terme : un chat peut vivre 20 ans.

Donc, avez-vous pensé à :

  • que ferez-vous de celui-ci quand vous partirez en vacances ?
  • si votre chat est malade, aurez-vous la possibilité de payer les soins vétérinaires ?
  • qui changera la litière du chat ?
  • si vous avez un projet d’enfant, garderez-vous le chat ?
  • beaucoup de chats sont abandonnés pour des problèmes d’allergie, avez-vous pensé à cela ?
  • si vous ne pouvez pas le garder, qui le prendra en charge? votre entourage voudra-t’il s’en occuper?
Donc, il faut se poser toutes ces questions avant de s’engager.

Les conditions d’adoption :

  • Etre majeur.
  • Présenter un justificatif de domicile datant de moins de 3 mois et une pièce d’identité.
  • Remplir le questionnaire d’adoption.
  • S’engager à communiquer au plus vite ses nouvelles coordonnées de domicile ou de téléphone en cas de changement
  • En cas de perte : avertir la S.P.A., le fichier (l’ICAD au 0810 778 778), la fourrière, la police municipale.
  • Participer à l’adoption : une somme forfaitaire est demandée à l’adoption. Elle ne représente pas le coût réel de l’animal adopté.

La S.P.A. ne fait pas de profit avec ses adoptions.
Les frais engagés sont bien plus importants que le montant de la participation forfaitaire.

La participation forfaitaire :

    
Identification (puce électronique)x  
    
Vaccination (primo-vaccination) non obligatoire  
Vermifugex  
Anti-pucesx  
Soins courants – soins vétérinairesx  
Stérilisationx  
Participation forfaitaireNous consulter  

UN ANIMAL ADULTE PART IDENTIFIE  ET STÉRILISÉ DU REFUGE.

ATTENTION :
Nous mettons tout en œuvre pour que l’animal soit en bonne santé au moment de l’adoption mais il arrive parfois que celui-ci déclare une maladie après adoption. Après 7 jours d’adoption, si le chat est malade, nous déclinons toute responsabilité

L'adoption d'un chaton

Ce qu’il faut savoir : 

Demandes fréquentes :

1 – « adopter un chaton le plus petit possible, pour l’habituer… »

2 – « adopter un chaton pour tenir compagnie à son autre chat… »

3 – « adopter un chaton puis voir ensuite pour en adopter un autre… »

Or, ce sont de fausses idées :

1- L’adoption ne doit pas se faire avant l’âge de 3 mois, âge des différents sevrages.

  • une adoption avant cet âge peut perturber le bon développement du chaton, entraînant différents troubles et souffrances. 
  • habituer le chaton à un nouvel environnement n’a rien à voir avec l’âge.

2 – Adopter un chaton pour son autre chat n’est pas une bonne idée :

  • le chat adulte ne demande pas la présence d’autres congénères ; c’est une demande avant tout de l’humain ;
  •  il supporte souvent difficilement l’arrivée d’un chaton au comportement qui le fait fuir et il peut aller s’installer ailleurs, ou développer des phénomènes d’angoisse. 

3 – Si vous pensez adopter déjà un chat puis voir l’année suivante, il est préférable d’adopter d’emblée 2 chatons d’une même fratrie qui s’entendront d’emblée, qui ne s’ennuieront pas.

  • Amener un nouveau chat après plusieurs années s’avère souvent très compliqué et peu recommandé.

Avant l’adoption d’un chaton, un questionnaire vous sera posé afin que les conditions soient optimales pour accueillir le chaton. 

Conditions d’adoption d’un chaton :

  • prendre connaissance des conseils ci-dessus « l’adoption d’un chaton »,
  • répondre au questionnaire, 
  • être majeur,
  • présenter un justificatif de domicile (de moins de 3 mois) et une pièce d’identité,
  • participer à l’adoption : une somme forfaitaire est demandée ; elle ne représente pas le coût réel des frais engagés pour prendre en charge le chaton (soins vétérinaires et soins quotidiens), 
  • nous prenons en charge l’identification, la stérilisation, le « déparasitage » (anti-puces et vermifuge), les soins courants et vétérinaires. (la vaccination n’est pas obligatoire).